Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique - Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes

 

Poitiers - Eglise Notre-Dame-la-Grande

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, clocher et clochetons

Vous êtes ici: Accueil > Connaître > Art Roman > Poitiers, Eglise Notre-Dame-la-Grande

 

La Frise Biblique

Les Polychromies


information pratique

L'église Notre-Dame est située dans le secteur piétonnier de Poitiers, place Charles de Gaulle (place du Marché Notre-Dame).

Sur cette place, rendez visite à la Maison du Tourisme de la Vienne et à l'Office de Tourisme de Poitiers qui se situent côté parvis de Notre-Dame.

Le parking Notre Dame/Marché, accessible à partir du boulevard circulaire, est le parking le plus proche de l'église Notre-Dame.

 

Notre Dame la Grande de Poitiers

Une façade du 12ème siècle, entièrement sculptée, chef d'oeuvre de l'Art Roman réputé dans le monde entier.

L'église Notre-Dame-la-Grande de Poitiers, avec son extraordinaire façade, est sans pareille. Sur la route de la côte atlantique, nous vous invitons à faire escale à Poitiers pour visiter cette merveille des 11ème et 12ème siècles.
Si vous avez prévu une escapade à Poitiers ou si vous séjournez dans la région, pensez que vous êtes au Pays de l'Art Roman et mettez à votre programme la visite de Notre-Dame-la-Grande.

L'église Notre-Dame se dresse au centre de Poitiers, place Charles de Gaulle (place du Marché Notre-Dame), dans un quartier rénové et très accueillant.

Nous avons la chance de voir l'église Notre-Dame presque quotidiennement et nous vous en proposons une visite en images ponctuée de quelques repères pratiques que nous avons plaisir à partager avec vous.

Notre-Dame-la-Grande vue de l'extérieur

Avant de prendre tout votre temps pour admirer et "lire" la célèbre façade, nous vous suggérons de faire le tour de l'église Notre-Dame. Vous découvrirez l'architecture du monument mais aussi quelques scènes qui jalonnent la vie des Poitevins, le marché très actif du samedi matin, le marché à la brocante du vendredi toute la journée, le marché aux livres, les terrasses des cafés et restaurants, côté parvis de l'église ou côté chevet,...

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, vue côté sud

Notre-Dame-la-Grande côté sud

Vue d'ensemble sur la façade et le côté sud en venant de la rue de la Regratterie.

Le porche roman, le plus proche du clocher est du 11ème siècle.

Entre le porche roman et la façade, le porche gothique du 15ème siècle.

 

L'église est orientée suivant la tradition, le chevet à l'est et la façade à l'ouest. On rejoint généralement le parvis de Notre-Dame par la rue de la Regratterie ou par la rue du Marché Notre-Dame. La rue de la Regratterie débouche sur le parvis face à la façade sculptée alors que la rue du Marché donne sur le côté sud.

En longeant le côté sud, nous arrivons sur la petite place au pied du chevet de l'église. La Grand'Rue, longue rue médiévale orientée est-ouest, part de cette place pour descendre jusqu'au Clain, la rivière principale de Poitiers. Vous ferez tout naturellement quelques pas dans le haut de la Grand'Rue pour profiter du recul pour admirer le chevet et le clocher.

Notre-Dame-la-Grande

chevet et côté nord

Vue d'ensemble sur le chevet et le côté nord, côté du marché Notre-Dame.

Le chevet est un chevet à déambulatoire avec trois chapelles rayonnantes.

 

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, chevet et côté nord
 

Vous reviendrez vers le parvis par le côté nord de Notre-Dame. Aujourd'hui, l'environnement médiéval à été détruit. Le cloître sur ce côté nord a disparu. Ce qu'il en restait a été rasé pour la construction de la halle du marché sous le Second Empire. Les chapelles ont été ajoutées aux 15ème et 16ème siècles.

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, le clocher
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, le clocher vu du chevet

vue côté chevet

Notre-Dame-la-Grande

le clocher

Avec ses deux étages carrés surmontés par l'étage circulaire qui supporte un cône à écailles de pierre, il nous apparaît à la fois robuste et élégant.

< vue du côté sud

 

Notre-Dame-la-Grande
côté nord

Vue d'ensemble sur la façade et le flanc gauche côté nord.

 

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, façade et côté nord
 

Notre-Dame-la-Grande, un peu d'histoire...

Devant ce chef d'oeuvre de l'art roman poitevin, nous devons avoir à l'esprit que nous sommes devant un édifice qui a été érigé sur une centaine d'années, on peut dire sur trois générations, à cheval sur deux siècles, les 11ème et 12ème siècles, et pour simplifier, en deux grandes phases, une première église au 11ème siècle, premier siècle du deuxième millénaire, et l'extension de la partie ouest avec la façade sculptée au 12ème siècle.

Le passionnant livre "Eglises de Poitiers" de Marie-Thérèse Thomas et Robert Favreau, édité par l'Association Gilbert de La Porée, nous renseigne sur la chronologie de la construction.

"Le chantier a dû commencer vers 1030-1040, par le chevet à déambulatoire et trois chapelles rayonnantes,...On construisit la nef vers 1050-1080, l'une des premières à avoir été voûtée de pierre...Le cardinal Eudes de Châtillon procéda à la dédicace de l'église le 9 juillet 1086; moins de deux plus tard, il était élu pape sous le nom d'Urbain II....Vers les années 1090-1130, la partie occidentale, jugée sans doute trop courte, fut reprise, La première façade fut détruite et la nef allongée de deux travées. Enfin, on érigea la superbe façade-écran que chacun admire aujourd'hui....La façade a pu être élevée entre 1115-1130."

Les visites guidées proposées par l’Office de Tourisme tout proche et animées par des guides conférenciers érudits et passionnés d’Art Roman, sont aussi  un excellent moyen pour aller au-delà d’une première impression et "comprendre" Notre-Dame-la-Grande.

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la façade sculptée

Notre-Dame-la-Grande

la façade

Vue de la célèbre façade du 12ème siècle.

La façade est un mur-sculpture plat qui ferme la nef.

Le porche avec une porte plutôt étroite permet le passage et une seule large ouverture au-dessus de la porte assure l’entrée de la lumière.
Tout le reste de la façade n’est que sculpture.

La façade proclame à l'extérieur le message chrétien et les historiens pensent qu'elle servait aussi de support pour l'enseignement des fidèles.

Les deux clochetons en haut des colonnes latérales rappellent la forme du clocher.

 

La façade de Notre-Dame-la-Grande, chef d'oeuvre de la sculpture romane

La façade de Notre-Dame, c'est pour nous simplicité et harmonie des lignes et des proportions d'une part et extraordinaire richesse de la sculpture de l'autre. Petite remarque personnelle, nous sommes d'abord attirés par les personnages et les scènes de la frise biblique mais il faut aussi avoir la curiosité de découvrir le décor qui entourent ces sculptures.

Les corniches, chapiteaux, voussures, arcades...sont ornés de feuilles, de rameaux, de petits personnages, de têtes, de masques, de monstres, de dragons, d'animaux...tous plus curieux les uns que les autres. Un bonheur pour les amateurs d'art roman! On pense évidemment à tous les sculpteurs artistes qui ont réalisé ces chefs d'oeuvre et on s'interroge sur leurs sources d'inspiration.

On a du mal à imaginer la façade de Notre-Dame-la-Grande en couleurs comme pouvaient la voir les fidèles du 12ème siècle. La façade était peinte et on peut voir des fragments de peinture mis à jour lors de la restauration.

Entre 1992 et 1995, la façade a fait l'objet d'une admirable restauration. Le panneau d'information placé à quelques dizaines de mètres sur le parvis pavé, nous rappelle cette restauration:

"De 1992 à 1995, une restauration exemplaire a permis de retrouver tout l'éclat de la façade de Notre-Dame. Parmi les causes de la dégradation, il y avait l'érosion naturelle de la pierre, la pollution atmosphérique, mais, plus surprenant, le sel, dû à la présence, entre autres, au 18ème siècle, d'une échoppe de marchands sauniers, accolée à la façade."

Pendant les travaux de restauration, les responsables ont pris l'excellente initiative de faire aménager les échafaudages du chantier pour recevoir les visiteurs. Nous avons eu la chance d'être parmi les milliers de privilégiés qui ont eu la possibilité de monter dans les échafaudages et de voir les sculptures de près.

 
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, le pignon de la façade

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la mandorle du Christ

Notre-Dame-la-Grande
la façade

Au sommet de la façade, le pignon avec le Christ au milieu d'une mandorle richement sculptée.

Le mot "mandorle" vient de l'italien "mandorla" qui signifie amande. Il désigne une figure en forme d’ovale ou d'amande dans laquelle s’inscrivent des personnages sacrés, le plus souvent le Christ, mais aussi la Vierge Marie (source Wikipedia).

 

 
 
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, les apôtres de la façade

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la statue de Saint-Pierre sur la façade

Notre-Dame-la-Grande
la façade

Au-dessus de la frise, deux niveaux (deux registres) avec les douze apôtres et deux personnages tenant une crosse, deux évêques..

A noter qu'au registre inférieur, les huit apôtres sont assis alors que les quatre apôtres et les deux autres personnages du registre supérieur se tiennent debout.

Les deux évêques sont aux extrémités gauche et droite du registre. On a parlé de Saint-Hilaire et de Saint-Martin mais nous n'avons aucune certitude fournie par les historiens. Les Poitevins aiment y reconnaître Saint-Hilaire, fondateur du diocèse de Poitiers et Saint-Martin à l'origine du monastère de Ligugé.

 

 

Saint-Pierre

L'apôtre Pierre est représenté au registre supérieur, la première statue à gauche de la baie centrale. Il est reconnaissable aux deux clés dans la main gauche. Avec la main droite, il fait un geste de bénédiction vers le parvis et les fidèles.

Le visage est proche du "portrait".

 
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, le premier niveau de la façade

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, les voussures du porche

Notre-Dame-la-Grande
la façade

Le premier niveau de la façade avec le porche à quatre voussures et les deux arcades en arc brisé.

Juste au-dessus du porche et des arcades à gauche et à droite, on trouve la célèbre frise avec sa série de scènes, à lire de la gauche vers la droite, de la Tentation d'Adam et d'Eve au baptême.

voir la frise biblique de Notre-Dame

 

 

 
 

La façade de l'église Notre-Dame s'admire de jour et de nuit.

Chaque soir, la mise en lumière de Notre-Dame-la-Grande, et plus particulièrement de la façade et du clocher, avec un éclairage tout en douceur est une réussite.

Chaque soirée d'été, le spectacle des Polychromies de Notre-Dame allie grand art et prouesse technique.

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la façade mise en lumière

Notre-Dame-la-Grande

mise en lumière

 

Notre-Dame-la-Grande

Les polychromies

les Polychromies de Notre-Dame-la-Grande

 

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, le spectacle des Polychromies
 

L'église Notre-Dame-la Grande, l'intérieur

On entre dans l'église Notre-Dame par le porche principal de la façade ou par le porche gothique côté sud (cette entrée est au niveau de la place et il n'y a aucune marche à franchir).

L'entrée par le porche principal donne sur un plan qui domine la nef de quelques marches et permet une vue d'ensemble sur la nef et le choeur.

On est surpris par le fait que les puissants piliers et la voûte soient décorés de motifs géométriques. Ces décors ont pour origine la peinture de l'église en 1851. On peut apprécier ou non mais il est plus intéressant de savoir qu'à l'origine l'église était entièrement peinte "à fresques".  Il n’en reste que quelques vestiges notamment à la voûte du chœur au dessus de l'autel.

L'intérieur nous apparaît sombre. Les historiens de la construction de Notre-Dame-la-Grande nous en explique la raison. Les concepteurs ont choisi l'option d'un bâtiment solide plutôt que bien éclairé et un bâtiment sûr contre les incendies. La nef a été couverte de lourdes voûtes de pierre, une voûte en berceau pour la nef et des voûtes d'arêtes pour les bas-côtés. Les baies des murs extérieurs ont été réduites et des contreforts ont été ajoutés pour supporter le poids de ces voûtes de pierre. Ce fut une des premières églises à avoir été voûtée de pierre.

L'église n'a pas de transept en raison sans doute de contraintes de place dues à un bâtiment côté nord et de passage côté sud.

Autre point visible depuis l'entrée, la déviation de l'axe de l'église. Le chœur est légèrement désaxé par rapport à la nef.

Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la nef
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la fresque de la voûte du choeur

Notre-Dame-la-Grande
la fresque sur la voûte du choeur

La fresque sur la voûte du chœur représente une Vierge avec l’Enfant et le Christ en gloire accompagnés de nombreux personnages dont les douze Apôtres (six de chaque côté).

< Notre-Dame-la-Grande
   la
nef

 
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, rayons de soleil dans la nef
Poitiers, Notre-Dame-la-Grande, la statue de Notre-Dame-des-Clefs

Dans le chœur, se dresse la statue en bois polychrome (16ème siècle) de Notre-Dame-des-Clefs. Elle commémore le "miracle" rapporté dans les Annales d’Aquitaine et relatif au siège tenu par les Anglais devant Poitiers en 1202.

 
 
 

Notre-Dame-la-Grande

Les rayons du soleil d'un matin d'août illuminent la nef par les deux baies ouvertes à la souche du clocher

Une image exceptionnelle à voir si vous passez en août à Poitiers.

 

Visite de jour, visite de nuit

Nous vous proposons de poursuivre cette visite virtuelle,
de jour avec le détail de la célèbre frise qui se lit comme un livres d'images
la Frise Biblique

à la tombée de la nuit pour l'église sous l'éclairage des projecteurs et pour le spectacle des Polychromies
les Polychromies de Notre-Dame-la-Grande

 
> matin d'octobre dans le quartier Notre-Dame
 
 
 
 

accès direct - villes et stations balnéaires

La Rochelle
incontournable sur la Côte Atlantique...

Châtelaillon-Plage, le casino

Châtelaillon-Plage
plage de sable fin, promenade en bord de mer...

Saint-Palais-sur-Mer
ses conches, ses promenades...

Royan, les bâtiments du Front de Mer

Royan
la grande station balnéaire de Charente-Maritime...

Rochefort, la corderie royale

Rochefort
Rochefort, l'Arsenal et la Corderie Royale..

Saint-Georges-de-Didonne, vue sur le phare

Saint-Georges-de-Didonne
sa plage, falaises, forêt...

Fouras
ses plages, sa presqu'île, la Pointe de la Fumée...

Cognac, la Charente et l'embarcadère de la gabare.

Cognac
les grandes Maisons de cognac, la vieille ville...

Marennes
son clocher, ses huîtres, son port de La Cayenne...

Cognac, la Charente et l'embarcadère de la gabare.

Cognac
les grandes Maisons de cognac, la vieille ville...

Bordeaux
Bordeaux,  au patrimoine mondial de l'UNESCO...

La Tremblade, cabane ostréicole au soleil couchant

La Tremblade - Ronce-les-Bains
les cabanes, les plages...

Saintes, le clocher de Saint-Eutrope

Saintes
Saintes, deux mille ans d'histoire...

Niort, le Donjon

Niort
Niort, destination touristique et porte du marais Poitevin...

Poitiers
Poitiers, Capitale régionale, art roman,

La Palmyre-Les Mathes
La Palmyre, espace, plages de sable, forêt...

accès direct - les îles de Charente-Maritime

Ile de Ré
charme, caractère, St-Martin, Ars, La Flotte...

Ile d'Aix, photo aérienne

Ile d'Aix
L'île d'Aix, dépaysement garanti, ...

Ile d'Oléron, le port de La Cotinière

Ile d'Oléron
l'île aux mimosas, à vivre en toutes saisons...

Madame

Ile Madame
Silence, vous êtes sur l'île Madame...

   

accès direct - les grands sites

Le Marais Poitevin
Marais Mouillés, Marais Maritime, Venise Verte,...

L'estuaire de la Gironde
Le plus grand estuaire d’Europe

       

accès direct - tous les lieux de séjour et de découverte - tous les thèmes, patrimoine, culture, loisirs

A

Abbaye des Châteliers

Abbaye de Fontdouce

Abbaye de Sablonceaux

Abbaye de Trizay

Aix, île

Animations

Aquarium La,Rochelle

Ars-en-Ré

Art Roman

B

bacs traversée Gironde

Barzan, le site du Fâ

Blaye

Bordeaux

Bourcefranc Le Chapus

Boyard (fort)

Boyardville

Brouage

C

Chaniers

Charente (vallée de la)

Charente-Maritime

Chassiron, phare de

Châtelaillon-Plage

Cognac

Cordouan, phare de

La Cotinière

Coubre, forêt de La

Coubre, phare de La

Coulon

 

D

Dompierre-sur-Charente

E

L'Eguille-sur-Seudre

Esnandes

Estuaire de la Gironde

Estuaire, Parc de l'

F

Fâ (site archéologique du)

La-Flotte-en-Ré

Fontdouce, abbaye de

forêt de La Coubre

Fort-Boyard

Fouras

Futuroscope

G

Gironde, estuaire de la

H

Haute Saintonge

hébergement

L'Houmeau

Huîtres

I

île d'Aix

île Madame

île d'Oléron

île de Ré

 

 

J

Jarnac

Jonzac

L

La Cotinière

La Palmyre

La Rochelle

La Tremblade

M

Madame, île

Marais Poitevin

Marennes

Marennes-Oléron (huîtres)

Marennes Plage

Marennes, port de La Cayenne

Médoc

Meschers

Meschers, grottes de Matata

Meschers, grottes de Regulus

Mornac-sur-Seudre

Mornac-sur-Seudre, la Seudre

Mornac-sur-Seudre, le port

Mortagne-sur-Gironde

Moulin des Loges (Le)

N

Niort

O

Oléron, île

Ostréiculture

P

La Palmyre

La Palmyre (Zoo de)

Pêche en mer

phares de la région

phare des Baleines

phare de Chassiron

phare de Cordouan

phare de La Coubre

phare de Richard

Pirelonge (hameau de)

Poitiers 

Poitiers, le Futuroscope

Pons

Royan Pontaillac

Port Conac

Port d'Envaux

Port_Maubert

promenades en mer

R

Ré, île

restaurants

Richard, phare de

Roche Courbon (château de La)

Rochefort

Rochefort, pont transbordeur

Rochelle (La)

Ronce-les-Bains

Royan

S

Sablonceaux abbaye de

Saintes

Saint-Fort-sur-Gironde

Saint-Georges-de-Didonne

Saint-Just-Luzac

Saint-Martin-de-Ré

Saint-Palais-sur-Mer

Saint-Savinien-sur-Charente

Saint-Seurin d'Uzet

Saintonge (Haute)

Saujon

Seudre (La)

Surf

Surgères

T

Talmont-sur-Gironde

Tremblade (La)

Trizay (abbaye de)

V

Vaux-sur-Mer

Vélo (balades en)

Le Verdon Port Médoc

Vitrezay

Z

Zoo de La Palmyre

 

Index / annuaire général

Accueil

Voir

Faire

Connaître

Déguster

se loger

bernezac communication ©

Contactez nous - Première visite - Index général - Annonceurs - Mentions légales