La Cotinière, île d'Oléron

La Cotinière, île d'Oléron

BERNEZAC.COM / VOIR / ILE D'OLERON / LA COTINIERE

La Cotinière, port de pêche et destination touristique

Le port de La Cotinière est le premier port de pêche de Charente-Maritime mais aussi une incontournable destination touristique pour les vacanciers de la région. La Cotinière est synonyme de port de pêche actif, moderne et facilement accessible aux touristes.

On n'a pas besoin de préciser que La Cotinière se situe sur l'île d'Oléron mais on ne sait pas toujours que La Cotinière fait partie de la commune de Sait-Pierre d’Oléron.
Le bourg de La Cotinière sur la côte ouest de l’île d’Oléron est construit autour de son port de pêche et c'est ce port qui attire les visiteurs. On nous dit que sur 10 vacanciers qui franchissent le viaduc d'Oléron, neuf viendront à la Cotinière.
Il y a de bonnes raisons pour venir passer une journée à La Cotinière à l'occasion d'un séjour en Charente-Maritime, que ce soit dans l'île d'Oléron ou sur le continent. On y retrouve l'animation, les couleurs, le charme d'un port de pêche mais en plus La Cotinière est le lieu idéal pour approcher les métiers de la pêche et la vie des marins pêcheurs.

Visite à La Cotinière

On vient flâner à La Cotinière, sans but précis et c'est la découverte du port, des bateaux, du quai de déchargement, de la criée, de la jetée, du phare, de la plage, de la zone de réparation et de maintenance des bateaux et de l'entretien des filets, de l'église, des commerces, vente de poissons et crustacés, restaurants, cafés, petites rues du village,... 

Le port de La Cotinière

Avec La Rochelle/Chef-de-Baie et Royan, La Cotinière est l'un des trois principaux ports de pêche de Charente-Maritime et le premier par le tonnage. Le Port de La Cotinière abrite une flottille d'une centaine de bateaux.

Sur le quai de déchargement,les bras mécaniques des grues font passer à terre les bacs de poisson. Une fois débarqués, les bacs sont acheminés vers l'intérieur du bâtiment de la criée.

Les bacs de poissons sont inspectés et étiquetés (qualité, genre de poissons, taille, nom du bateau,..) par les agents de la criée. Ils vont ensuite passer sur un tapis roulant devant la cinquantaine d’acheteurs réunis dans un petit amphithéâtre. Les acheteurs indiquent leur choix et enchérissent en appuyant sur un bouton. On est loin des ventes du 20ème siècle où les prix étaient annoncés à la voix, seule l’appellation de "criée"  est restée !

La Cotinière, île d'Oléron, les mouettes
La Cotinière, les mouettes sont à l'affût du moindre poisson oublié ou passé par-dessus bord.

La pêche de La Cotinière, qualité et diversité

Le port de La Cotinière est connu pour la diversité des espèces débarquées et la polyvalence de la flotte. Les bateaux de La Cotinière pratiquent la pêche d'espèces nobles, sole, bar, maigre, turbot, lotte, encornet, seiche, poulpe, rouget barbet, langoustine, crevette, barbue, raie, merlu, merlan, mulet...

On parle de pêche artisanale côtière avec des marées courtes d'une journée à trois jours, ce qui garantit la qualité du poisson.

La Cotinière, île d'Oléron, bateau de pêche
Le Port de La Cotinière abrite une flottille d'une centaine de bateaux.

La Cotinière et la coquille saint-jacques

La coquille saint-jacques concourre à la réputation du port de la Cotinière. La pêche de la coquille saint-jacques est très réglementée. Elle est ouverte d’octobre à décembre, pour des nombres de jours et d’heures bien définis.

Les gisements de coquilles se trouvent dans  les pertuis charentais, ces mers intérieures entre les îles et le continent, le pertuis Breton et le pertuis d’Antioche. La coquille y vit posée sur les fonds et se déplace. Pour la pêcher, le bateau traîne une drague qui racle  le fond entre 15 et 30 mètres.
On nous dit que la coquille des pertuis charentais est recherchée car c’est "une coquille de roche et de sable plus coraillée et à la noix très belle".

Un peu d'histoire... récente

L'accès au quai de débarquement du poisson est fermé depuis 2010 pour des raisons réglementaires d’hygiène.

Fini le temps où on pouvait se mêler aux marins pêcheurs qui débarquaient leur pêche et assister au tri des sardines sur le quai de déchargement. Le spectacle méritait le déplacement.

Le port de La Cotinière avant 2010

Le déchargement des sardines était particulièrement spectaculaire et faisait la joie des amateurs de photos. La sardine était autrefois une des principales pêches de La Cotinière. La pêche à la sardine a été relancée et la sardine de La Cotinière est même maintenant valorisée sous forme de sardines à l'huile en boîte, préparées pour les consommateurs qui recherchent un produit de haute qualité.

Les images ci-dessous captées en août 2002 rappellent le côté pittoresque et typique de La Cotinière des années 2000.

La jetée du port de La Cotinière

Le phare de La Cotinière, île d'OléronLe port de La Cotinière est protégé de la haute mer par une longue digue.

En poursuivant la promenade après la criée, sur la jetée, d'abord jusqu'au phare de l'entrée du port et ensuite jusqu'à l'extrémité de la jetée, on a de belles vues sur l'ensemble du port et sur la plage avec en arrière-plan l'église dédiée aux disparus en mer.

 

La jetée du port de La Cotinière, île d'Oléron
Images emblématiques du port de La Cotinière, le phare et le feu à l'extrémité de la jetée, peints en blanc et rouge, marquent l'entrée du port.

La sortie du port de La Cotinière, île d'Oléron
La Cotinière, départ pour la pêche

Promenade sur le port de La Cotinière, île d'Oléron
La Cotinière, l'agréable promenade ombragée qui longe le port et permet de passer du côté nord au côté sud du port.

La Cotinière, chantier naval, île d'Oléron
La Cotinière, le quai sud du deuxième bassin  abrite la zone d'entretien et de réparation des bateaux, une autre facette de la vie du port de La Cotinière.

La Cotinière, réparation des filets sur le port
La Cotinière, l'entretien des filets

L'église Notre-Dame-et-Saint-Nicolas

L'église Notre-Dame-et-Saint-Nicolas de La Cotinière est une église moderne construite en 1967. Elle est bâtie sur la dune, entre le port et la mer. On voit son clocher de tous les points du port, elle "veille" sur le port qui commence pratiquement aux pieds des marches d'accès au parvis.

L'église construite sur un plan triangulaire avec des murs en moellons, mérite une visite. Les vitraux et la luminosité intérieure sont propices au recueillement en mémoire de tous les péris en mer et de leurs sauveteurs.

La Cotinière, église Notre-Dame -et-Saint-Nicolas
La Cotinière, la façade et le clocher de l'église Notre-Dame-et-Saint-Nicolas.

La Cotinière, vitrail de l'église Notre-Dame-et-Saint-Nicolas

"EN MEMOIRE DES PERIS EN MLER ET DE LEURS SAUVETEURS"

Eglise Notre-Dame-et-Saint-Nicolas.

Les vitraux modernes sont du maîte-verrier Henri-Martin Granel, également auteur de vitraux à l'église Notre-Dame de Royan.

L'île d'Oléron, à voir sur bernezac.com

logo twitter
logo facebook
you tube log
 
Première visite - qui sommes-nous
Repères géographiques
Comment venir
La Charente-Maritime
Le climat atlantique
Passages d'eau, bacs-ferry
Se loger Vacances et courts séjours
eldapi vacances
hotel Foncillon Royan
Royan hôtel Beau Rivage
cloq rgea île de Ré

restaurant Le Flandre St-Palais sur mer
hôtel Belle Vue Royan
hôtel François 1er Cognac
camping logis du breuin saint-augustin-sur-mer
camping les vignes saint-augustin-sur-mer
camping Yukadi Le Logis saint-palais-sur-mer
camping eden villages palmyre loisirs

Le carnet d'adresses Premium BERNEZAC

Royan hôtel Beau Rivage

Les grandes destinations Séjours et Visites