Bernezac.com - La Rochelle - Charente-Maritime - Côte Atlantique

Utilisez la fonction [imprimer] de votre navigateur

La Rochelle, incontournable sur la Côte Atlantique

Le Vieux Port aux deux tours, image emblématique de La Rochelle depuis des siècles, et aujourd’hui une ville en plein développement qui affirme sa vocation commerciale et touristique orientée vers la mer.

Hier et aujourd'hui

Il y a quelques décennies (c’était au 20ème siècle !), on allait se promener à La Rochelle pour le vieux port, les bateaux de pêche, la vieille ville et ses arcades.

Aujourd’hui, on déambule toujours sur les quais du vieux port et dans les rues de la vieille ville mais les centres d’intérêt ont décuplé. On vient à La Rochelle pour ses nouveaux équipements, port de plaisance des Minimes, bassin des Grands Yachts, Aquarium, Musée Maritime,...On vient à La Rochelle pour ses manifestations artistiques et culturelles, le festival du cinéma, les Francofolies,...

On vient à La Rochelle pour les grands événements nautiques, la semaine de la mer, le Tour de France à la voile, la Solitaire du Figaro, le Grand Pavois,...On va à La Rochelle à chaque fois que l’on séjourne dans la région pour respirer ‘’l’ambiance La Rochelle’’. En se promenant, on se rend compte que la forte image de La Rochelle en matière nautique et sa forte image en matière d’écologie urbaine sont tout à fait justifiées.

Repères pour une première visite

Notre ambition est simplement de donner quelques clés pour approcher cette exceptionnelle ville et comprendre l’attraction qu’elle exerce sur nous, visiteurs d’un jour ou habitués des passages et séjours à La Rochelle.

Le Vieux Port reste le point central de La Rochelle et le point de départ de toute première visite.

C’est le bon endroit pour s’arrêter quelques instants pour visualiser la géographie de La Rochelle.

Nous sommes sur les quais du Vieux Port, par exemple sur le quai Duperré, près de la statue de l’Amiral Duperré. L’image emblématique de La Rochelle, les deux tours de l’entrée du port, est devant nous.

Sur la gauche, l’imposante tour Saint-Nicolas, sur la droite, la tour ronde de La Chaîne. En regardant les deux tours, nous avons derrière nous et sur notre droite, la vieille ville. Nous avons sur notre gauche le bassin à flot intérieur, les constructions colorées du quartier rénové ‘’Le Gabut’’, puis le bassin des Grands Yachts, l’ancien bassin des chalutiers.

C’est dans cette partie de La Rochelle que se trouvent le célèbre Aquarium et le Musée Maritime.

Au delà des deux tours

Au delà des deux tours, c’est la rade de La Rochelle.

Sur la droite, au nord de la rade, c’est l’esplanade Saint-Jean d’Acre avec la Tour de la Lanterne (dite aussi des Quatre Sergents).

C’est un peu plus loin, la plage de La Rochelle, la plage de la Concurrence, et les quartiers résidentiels.

Sur la gauche, au sud de la rade, c’est la promenade en bord de mer qui conduit au gigantesque port de plaisance des Minimes, c’est la ville nouvelle de ‘’La ville en bois’’.

En résumé, au nord du vieux port, la ville ancienne, la ville résidentielle, au sud du vieux port, la ville rénovée et en plein développement.

Ces deux visages de La Rochelle sont passionnants.

Une position unique pour visualiser La Rochelle, le sommet de la tour Saint-Nicolas

Pour visualiser le plan de La Rochelle, une bonne approche est de monter en haut de la tour Saint-Nicolas.

La tour Saint Nicolas est imposante par sa masse, intéressante du point de vue architecture militaire, mais son intérêt pour une première visite, réside aussi dans les vues qu’elle offre sur la ville et la rade.

Visite de La Rochelle

Cette description rapide peut faire penser que ces lieux à voir s’étendent sur une étendue incompatible avec une visite à pied.

Ce n’est pas le cas, La Rochelle se visite à pied, sans nécessité de reprendre la voiture. Les nouveaux quartiers s’intègrent naturellement au parcours de découverte de la ville par le promeneur.

Un bon moyen pour raccourcir les parcours, le Bus de Mer et le Passeur

Le Bus de Mer et Le Passeur sont deux moyens bien agréables et reposants pour passer d’une rive à l’autre de la rade, sans avoir à faire le tour du bassin du Vieux Port.

Le Passeur est un bateau à propulsion électrique qui assure la traversée du quai du Vieux Port jusqu’à la rive sud de la rade, avec débarcadère au delà des tours.

Le passeur, passeur à double titre, passer d’un côté du port à l’autre, et surtout passer entre les deux tours. La traversée est de courte durée, mais suffisante pour avoir une pensée pour tous ces bateaux et tous ces marins, anonymes ou célèbres, qui ont franchi la passe entre la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas.

Le Bus de Mer est une vedette qui assure la liaison entre le Vieux Port et le Port des Minimes sur la rive sud de la rade.

C’est très pratique. Les prix de passage sont raisonnables et il est possible d’acheter un forfait trois jours qui inclut le bus, le bus de mer et le passeur.

Le Vieux Port

Le Vieux Port est l’endroit le plus animé de La Rochelle, surtout en été. Le Cours des Dames, la partie du quai la plus proche de la Tour de la Chaîne, et le Quai Duperré, la partie du quai qui prolonge le Cours des Dames à partir de la Grosse Horloge, sont parcourus par les vacanciers.

Les terrasses des bars, cafés, restaurants du quai Duperré sont très fréquentées. Elles offrent un beau point de vue sur les tours de l’entrée du port.

Le Quartier du Port et de la Vieille Ville

On entre dans la vieille ville de La Rochelle par la porte de la Grosse Horloge. Cette porte construite au 14ème siècle a été modifiée à plusieurs reprises.

A l’entrée de la Grosses Horloge, un intéressant panneau d’information nous donne le plan de la vieille ville et positionne les principaux édifices à voir.

Un court texte résume tout l’intérêt de la vieille ville :

‘’Du centre piétonnier de La Rochelle ressurgit la longue et riche histoire de la ville depuis sa naissance au 12ème siècle. Le vieux port à l’abri de ses deux tours, la Grosse Horloge donnant le passage vers la rue du Palais où se dresse l’hôtel de la Bourse, l’hôtel de ville Renaissance, symbole de la puissance communale, et les beaux hôtels particuliers des 17ème et 18ème siècles dans les rues plus calmes, témoignent d’un passé voué à la mer et au commerce.’’

A partir de la Grosse Horloge, on prend la rue du Palais et on flâne dans les petites rues jusqu’à l’Hôtel de Ville.

L’Hôtel de Ville

On est surpris par le style gothique flamboyant de la porte d’entrée frappée des armoiries de la ville.

Sur la place, la statue du Maire Jean Guiton. On pénètre dans la cour, de dimensions réduites.

Notre regard est tout de suite attiré par la statue d’Henri IV sous le campanile.

Le bâtiment central, construit en 1606 est marqué aux griffes d’Henri IV et de Marie de Médicis.

Les rues de la Vieille Ville

Après la visite de l’Hôtel de Ville, on aime flâner dans les rues à arcades. Les rues à arcades sont un des charmes de La Rochelle. On y retrouve la vocation commerciale de la ville et le souci du commerçant rochelais, étaler ses marchandises tout en les protégeant contre les intempéries.

On retourne au Vieux Port par des petites rues comme la rue Saint-Sauveur et la rue du Port. On passe des maisons médiévales aux hôtels particuliers, maisons à pans de bois et ardoises du Moyen-Âge, façades de pierre sculptée des 16ème et 17ème siècles, grands hôtels d’armateurs du 18ème siècle.

L’église Saint-Sauveur avec sa tour haute de 42 mètres, est classée Monument Historique depuis 1907.
Les amateurs de glaces se pressent chez Ernest, le fameux glacier de la rue du Port.

A noter que l’Office de Tourisme propose en juillet et août des visites de la vieille ville en voiture à cheval.

Au Sud du Vieux Port, un quartier rénové

Le quai Valin prolonge le quai Duperré. Le quai Valin est celui du phare enserré entre deux immeubles. Le quai Valin longe le bassin à flot intérieur et conduit au Gabut, quartier qui

se distingue par ses constructions colorées en bois.

Le Gabut s’étend entre le bassin à flot intérieur et le bassin des Chalutiers devenu le bassin des Granfs Yachts.

L’Office de Tourisme de La Rochelle est installé près du quai du Gabut.

Des cafés et restaurants avec terrasses sur le bassin à flot offrent de belles vues, avec un peu de recul, sur le Vieux Port. Le côté sud du quartier du Gabut donne sur le bassin des Grands Yachts. On se trouve face au célèbre Aquarium de La Rochelle, construit sur le quai opposé. Le Café de l’Aquarium, au deuxième étage, offre  une des plus belles vues sur La Rochelle.

Le redéploiement de La Rochelle vers le sud

L’aménagement de l’esplanade du nouvel aquarium et l’accueil des grands yachts dans l’ancien bassin des chalutiers sont tout à fait significatifs du redéploiement de La Rochelle au sud.

Le bassin des Grands Yachts

Le bassin des Grands Yachts crée un attrayant pôle d’animation, toujours en pleine ville. De la passerelle qui permet de passer d’un quai à l’autre de ce bassin, on a une belle vue d’ensemble sur le Gabut et le vieux port en arrière plan.

Par la passerelle, on rejoint le quai où sont amarrés les bateaux historiques du Musée Maritime de La Rochelle.

C’est en 1993 que les bateaux de pêche ont émigré vers une nouvelle infrastructure à Chef de Baie, au nord de La Rochelle.

Un peu d'histoire contemporaine

Un ensemble de panneaux mis en place au moment de la rénovation, nous explique l’évolution de ce quartier ‘’Espace aventure de la mer’’, centre d’affaires et d’expositions. Ce quartier rénové assure la transition entre le Vieux Port et la gare.

1850 – 1870 La Rochelle pousse les murs

Dès le début des années 1850, l’arrivée du chemin de fer est envisagée. Le choix de l’emplacement de la gare n’est pas simple car la ville est alors enserrée dans un corset de fortifications.

Finalement, il est décidé d’implanter la gare hors de l’enceinte fortifiée. Le chemin de fer arrive à La Rochelle en 1857. Le 6 septembre, la première gare est inaugurée. L’évolution des techniques de construction navale et l’accroissement du commerce maritime voient apparaître le premier bateau en 1862. Pour privilégier l’acier et la vapeur, un nouveau bassin s’impose. Hors les murs, le bassin à flot extérieur est aménagé. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, il fait office de port de commerce (bois - charbon). Après la création en 1890 du port de La Pallice, ce bassin, agrandi en 1922, abritera d’abord la pêche et aujourd’hui la plaisance.

1910 – 1930 La Rochelle hors de ses remparts

De 1910 à 1930, un vaste chantier sort La Rochelle de ses murailles.

La gare actuelle, construite entre 1909 et 1922, voit ses travaux interrompus pendant la première guerre mondiale pour y installer des ateliers de montage de matériel ferroviaire américain.

Conçue par l’architecte Esquié, c’est l’une des dernières gares monumentales construites en France.

1910 – 1980 La pêche à La Rochelle

C’est après la guerre de 1870 qu’apparaissent les premiers bateaux de pêche à vapeur. En 1905, il y a 8 bateaux à vapeur pour plus de 600 bateaux à voile.

1935 : le premier chalutier à moteur diesel part pour sa première marée.

Après la seconde guerre mondiale, l’ensemble de la flotille de pêche rochelaise est doté de moteurs diesel.

Le port de plaisance des Minimes

La promenade en bord de mer, du Vieux Port au port de plaisance des Minimes offre de belles vues sur la rade.

La promenade part de la tour Saint-Nicolas. On a d'abord une belle vue sur la tour de la Chaîne et le tour de la Lanterne, en arrière plan de l'esplanade Saint-Jean d'Acre.

C'est sur cette esplanade que se déroule en partie les célèbres Francofolies de La Rochelle. Ce festival a lieu chaque année à la mi-juillet.

Au fur et à mesure que l’on avance, on mesure l’importance de la navigation de plaisance pour La Rochelle ; sur la droite, des milliers de mâts à perte de vue et sur la gauche, les nombreux chantiers et commerces liés aux bateaux et à leurs équipements.

Le port de plaisance de La Rochelle est l'escale idéale sur la côte atlantique pour les plaisanciers. Il bénéficie d'une position géographique unique.

Le port de La Rochelle est d'un accès facile et offre tous les services liés à la navigation de plaisance.

Pour les non-initiés, le port des Minimes est un spectacle permanent qui fait rêver.

Boire un verre, se restaurer

On est frappé par le nombre de terrasses le long des différents quais. Certaines de ces terrasses, chauffées, sont aussi très accueillantes sous le soleil d’hiver ou de printemps.

Certains disent qu’à La Rochelle, il y a suffisamment de bonnes tables pour en changer de table chaque jour de l’année.

Bien sûr, poissons et fruits de mer s’affichent sur la plupart des cartes.

Promenades en mer à partir de La Rochelle

Plusieurs sorties en mer sont proposées à partir du port de La Rochelle, vers les îles, Ré, Oléron, Aix, vers le Fort Boyard,...

Détail pratique

On accède facilement en voiture au centre ville à partir de la rocade extérieure. Il suffit de sortir à La Rochelle Centre et de continuer suivant les indications Centre et Parking du Vieux Port. Ce parking au pied de la Tour de la Lanterne ou Tour des quatre Sergents, sous les remparts, est un bon point de départ pour toutes les balades dans la ville.

Quelques centaines de mètres après avoir quitté la voiture, on débouche sur le Vieux Port et là, on est tout de suite dans l’ambiance animée de La Rochelle.

Se renseigner

Office de Tourisme de La Rochelle

Place de la Petite Sirène

Le Gabut

17025 La Rochelle cedex

accueil@larochelle-tourisme.com

www.larochelle-tourisme.com

Notes