accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
loogo la rochelle
La tour Saint-Nicolas
La Rochelle tour saint-nicolas
Vous êtes ici: Accueil > Voir > La Rochelle > Tour Saint-Nicolas
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 

Toutes les pages du Portail

Tourisme et Séjours à La Rochelle

> Découverte de La Rochelle

 

> Se loger à La Rochelle et à proximité

 

> Le Vieux Port de La Rochelle

 

> Les tours de La Rochelle

 

> La tour Saint-Nicolas

 

> L'Hôtel de Ville de La Rochelle

 

> La Vieille Ville de La Rochelle

 

> Le quartier du Gabut

 

> Le port de plaisance des Minimes

 

> Aquarium La Rochelle

 

> Hommage à Michel Crépeau

 

> Le développement durable à La Rochelle

 

> Soirée d'été à La Rochelle

 

> Week-end Tourisme à la Rochelle

 

> La Rochelle - images des années 70-80

 

> La Rochelle au temps des cartes postales anciennes

 
 
 
 

Louer une voiture à La Rochelle
Sixt location voiture
La Rochelle Gare SNCF

 


La Rochelle
île de Ré aéroport

 
 
 
croisières alizé fort boyard ile d'aix
 
Offre Premières Minutes
 
 
 
pub
 

Actualité des Tours de La Rochelle Juillet & Août 2017

La Rochelle actualités tours 2017

Prochains évènements à venir cet été dans les Tours de La Rochelle : exposition « Affiches Hitchcock », Conférence musicale joyeuse et interactive, Nocturnes musicales et contées, activités familles, visites conférences…

> tout le programme juillet et août 2017

La Rochelle - La tour Saint-Nicolas

La Tour Saint-Nicolas de La Rochelle, une visite qui s'impose Vue de l’extérieur, La tour Saint-Nicolas est un imposant ‘’donjon’’ orienté vers la mer, à l’intérieur c'est un dédale de salles, galeries, escaliers, couloirs.

C'est la plus haute des deux tours de l'entrée du port. Nous avons deux bonnes raisons pour vous recommander de faire la visite de la tour Saint-Nicolas, l’architecture intérieure et la vue sur la baie, le port, la ville.

Vous pouvez également avoir d'autres motifs de visite comme par exemple les expositions artistiques qui s'y tiennent.

Deux itinéraires pour approcher la tour Saint-Nicolas

A partir de la place de la tour de la Chaîne, du cours des Dames ou de la Grosse Horloge, on a deux possibilités pour se rendre au pied de la tour Saint-Nicolas.

La première est de faire le tour du Vieux Port en suivant les quais.

La seconde possibilité est de se rendre à l’embarcadère tout proche du ‘’Passeur’’ et en quelques minutes, le Passeur nous débarque sur la rive sud de l’avant-port, à quelques dizaines de mètres de l’entrée de la tour Saint-Nicolas. C’est de plus l'occasion d'un passage entre les deux tours et d'un passage au pied de la tour, côté mer. C’est de là qu’elle nous écrase de sa hauteur et de sa masse imposante.

On pénètre dans la tour Saint-Nicolas par une montée et une passerelle qui surplombe l’entrée d’origine qui donnait accès au rez-de-chaussée. L'accueil, billetterie, boutique, est aménagé dans la magnifique salle voûtée d'ogives du premier niveau.

La visite de la tour Saint-Nicolas nous entraîne dans de grandes salles de pierre et dans des escaliers au cheminement compliqué. La récompense de l’ascension jusqu’à la terrasse ouverte du sommet, est la vue sur la Rochelle et l’océan.

Tour Saint-Nicolas (14ème - 15ème siècles)

Véritable "donjon seigneurial" tourné vers la mer, symbole de la puissance de la cité rochelaise au Moyen-Âge. Le rempart de front de mer traversait autrefois l’actuel quartier du Gabut et la tour Saint-Nicolas constituait l’une des extrémités de la fortification qui ceinturait la ville.

Saint-Nicolas, patron des gens de mer, lui a donné son nom.

 

La Rochelle, tour Saint-Nicolas, côté entrée

La Rochelle, la tour Saint-Nicolas côté entrée

 

La Rochelle tour saint-nicolas

La Rochelle, la tour Saint-Nicolas côté mer

 

Bâtie sur un radier de pieux de chêne en raison du terrain marécageux, elle avait pour double fonction d’assurer la défense de la passe et de servir de point d’attache à la chaîne que l’on tendait depuis l’autre rive afin d’interdire l’accès au port.

De plan circulaire, à éperon et tourelles, haute de 36 mètres, l’intérieur est un dédale d’escaliers, de couloirs aménagés dans l’épaisseur des murs, desservant quatre niveaux de salles voûtées ou charpentées.

La présence d’une petite chapelle gothique, de chambres et antichambres, de réduits ou cachots, de latrines, de belles cheminées, en font aussi une résidence confortable et luxueuse du 14ème siècle.

 

Larochelle panneau Saint-Nicolas

un peu d'histoire, la tour Saint-Nicolas du 14ème siècle à aujourd'hui

La tour Saint-Nicolas remonterait au 14ème siècle. Elle est dédiée à Saint-Nicolas, patron des gens de mer. La tour Saint-Nicolas constituait l’une des extrémités de la fortification qui ceinturait la ville. Elle avait pour double fonction d’assurer la défense de la passe et de servir de point d’attache à la chaîne que l’on tendait depuis l’autre rive afin d’interdire l’accès au port.

La tour Saint-Nicolas a été classée monument historique en 1879. Elle a fait l'objet d'importantes restaurations à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème.

Le panneau de la série ‘’Histoire de la Cité’’ nous indique quelques épisodes qui ont marqué l'histoire de la tour Saint-Nicolas :

‘’Construite avant 1345, la tour formait autrefois une forteresse isolée, rattachée à la terre par la muraille du Gabut. Pendant la fronde, le conte du Daugnon fortifia les tours contre les troupes royales, avant de partir rejoindre Condé à Bordeaux. Mais son lieutenant de Besse qui commandait la garnison de la tour Saint-Nicolas, trahi par ses propres soldats, trouva la mort en se jetant du haut du parapet.

La tour a servi de dépôt d’armes et de prison, des pasteurs y furent enfermés, des pasteurs en 1682, le poitevin Jean Migault en 1686… ’’

 

La Rochelle, blason tour saint-nicolas

En avançant sur la pente qui conduit à l'entrée, notre regard est attiré sur la droite par un blason dans un cadre gothique qui rompt l'austérité de la muraille.

L'état actuel  des sculptures rend difficile l'interprétation de ce blason.

Les historiens nous apprennent qu'il s'agit des armes royales (écu à trois fleurs de lys) qui surmontent les deux écus de la partie inférieure, écu de la ville avec le bateau et écu du maire en place en 1376.

Les escaliers et les couloirs sont aménagés dans l'épaisseur des murs. On voit bien que cette tour remplissait des fonctions militaires, de défense, et des fonctions résidentielles. On remarque en particuliers les belles cheminées.

Les espaces d'activités militaires et les espaces consacrés à la résidence sont desservis par des voies de circulation et des escaliers séparés.

La tour Saint-Nicolas a fait l'objet d'importantes restaurations à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème.

La tour Saint-Nicolas - marée haute et ciel de novembre

Impressionnante tour Saint-Nicolas...en toutes saisons

 

La Rochelle, tour saint-nicolas, novembre

La Rochelle, la tour Saint-Nicolas avec le clocher de Saint-Sauveur en arrière plan

 

La Rochelle, la tour Saint-Nicolas vue de la baie

 

 

Toutes les pages du Portail Tourisme et Séjours à La Rochelle

> Découverte de La Rochelle

> Se loger à La Rochelle et à proximité

> Le Vieux Port de La Rochelle

> Les tours de La Rochelle

> La tour Saint-Nicolas

> L'Hôtel de Ville de La Rochelle

> La Vieille Ville de La Rochelle

> Le quartier du Gabut et le bassin des Chalutiers

> Le port de plaisance des Minimes

> Aquarium La Rochelle

> Hommage à Michel Crépeau

> Le développement durable à La Rochelle

> Soirée d'été à La Rochelle

> Week-end Tourisme à la Rochelle

> La Rochelle - images des années 70-80

> La Rochelle au temps des cartes postales anciennes

 

Choisissez et réservez votre hébergement à La Rochelle