Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique - Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes

 

Surgères

Vous êtes ici: Accueil > Voir >  visite à Surgères

Surgères, les remparts au soleil déclinant
   

 

Surgères, halte historique sur la route de La Rochelle


 
 

En Charente-Maritime, le nom de Surgères est bien connu, même si on ne sait pas toujours situer précisément cette ville du nord du département.

Surgères est situé à 40 kilomètres à l’est de La Rochelle et à 30 kilomètres au nord-est de Rochefort, et à une heure de Royan (70 kilomètres).

Le département des Deux-Sèvres et le Marais Poitevin sont proches. Mauzé-sur-le-Mignon, au sud du Marais Poitevin n’est qu’à 13 kilomètres de Surgères.

Dans l’histoire, cette position géographique a fait de Surgères un lieu stratégique pour le contrôle des marais et des terres intérieures.

Historiquement, Surgères est situé au cœur de la province d’Aunis, qui était une des plus petites provinces du royaume de France. Les limites de l’Aunis étaient l’océan à l’ouest, la Charente au sud, le marais poitevin au nord et la rivière La Boutonne, affluent de la Charente, à l’est.

Aujourd’hui, séjourner à Surgères ou dans les bourgs et villages du canton, Breuil la Réorte, Marsais, Péré, Puyravault, Saint-Georges-du-Bois, Saint-Germain-de-Marencennes, Saint-Mard, Saint-Pierre d'Amilly, Saint-Saturnin-du-Bois, Vandré, Vouhé, permet un accès facile au littoral charentais et au riche patrimoine monumental et paysager des terres intérieures.

Autre repère évident quand on le sait, Surgères est située au bord de la rivière La Gères, affluent indirect de la Charente sur sa rive droite, d’où le nom de Surgères.

Surgères, ce qui est bien connu


 
 

Au plan national, Surgères est connu par son beurre et au plan local, Surgères est connu…pour sa gare TGV.

 

Surgères, la ville du beurre Charentes-Poitou


 
beurre de Surgères

la fameuse plaquette de beurre Surgères partout disponible

La réputation et le succès du beurre « Charentes-Poitou » vont bien au-delà de la région. Qui ne connaît pas le beurre de Surgères ? Mais on connaît moins l’origine de la production laitière à Surgères.

Quand on circule dans les environs de Surgères, on a du mal à imaginer que jusqu’à la fin du 19ème siècle, la prospérité de la ville venait de la viticulture et de la distillerie. Dans les années 1880, survient la crise du phylloxéra qui anéantit le vignoble. La région se reconvertit vers la production laitière.

Monsieur Eugène Biraud crée la première coopérative laitière en 1888 à Chaillé, village de la commune de Saint-Georges-du-Bois, au nord-est de Surgères, dans une ancienne distillerie.

Cette réalisation novatrice permet aux agriculteurs reconvertis à l’élevage de transformer leur lait en beurre et d’en développer la commercialisation.

On nous dit que le beurre de Surgères était vendu à Paris sous 48 heures dès la fin du 19ème siècle.

Le beurre AOC Charentes-Poitou


 

Le beurre Charentes-Poitou devient en 1979 le premier beurre d'Appellation d'Origine Contrôlée. Les laits qui servent à le fabriquer proviennent des départements de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne et de la Vendée. Onze marques ont le label Charentes-Poitou, et bien sûr le beurre de Surgères, où est installée l'Association des Laiteries.

Mais qu’est ce qui fait que le beurre AOC Charentes-Poitou est pour nous le meilleur beurre du monde ? Les spécialistes nous disent que les secrets de sa qualité résident dans les herbages, le processus de collecte et de fabrication, l’eau de source utilisée par les laiteries,…

Surgères accueille également la grande école ENILIA (École Nationale d'Industrie Laitière et des Industries Agroalimentaires).

Ces dernières années, la gamme des beurres Charentes-Poitou évolue en s’alliant avec le sel de Charente-Maritime. On trouve dans les magasins de la région, des beurres à la fleur de sel de l'Île de Ré, ou au sel de mer Marennes Oléron. Tout le monde y trouve son compte, les laiteries, les sauniers de Charente-Maritime et… nous-mêmes, amateurs de beure et de saveurs locales.

 

Surgères et le TGV


 
gare SNCF TGV de Surgères

TGV et TER en gare de Surgères

 

 

Pour les résidents et vacanciers de Royan et des environs, du Pays de Marennes-Oléron, de Rochefort et des pays de l’intérieur, la gare SNCF de Surgères, sur la ligne des TGV Paris –Poitiers - La Rochelle, est bien pratique pour "monter" à Paris ou pour "descendre" en Charente-Maritime (3 heures en TGV).

L’accès à la gare en voiture est particulièrement facile et les parkings « longue durée » sont gratuits.

Royan n’est qu’à une heure de route de Surgères et Rochefort à 25 kilomètres.

Surgères, ce qui est moins connu et qui mérite le détour


 
 

La première surprise, quand on arrive dans le centre-ville en venant de la direction de Rochefort (par l’avenue de Saint-Pierre), est la présence imposante d’une ligne de remparts sur le côté droit de la grande place, la place du Château.

Sur le plan pratique, le vaste parking sur la place au pied des remparts est un bon endroit pour stationner et partir à la découverte de Surgères.

 

le Porche, la principale voie d'accès au château


le Porche, la porte de ville d'entrée dans le parc du château

La forteresse initiale construite au 12ème siècle et ses remparts furent détruits pendant la guerre de Cent Ans.

Les remparts qui subsistent aujourd’hui furent reconstruits au 16ème siècle et renforcés de tours rondes.

Le porche situé dans la partie centrale des remparts, est l'accès principal au site historique de Surgères.

Sa masse est imposante. C'était l'entrée du château avec un pont levis. On voit au dessus du porche les deux alvéoles verticales pour le logement des poutres de levage du tablier.

Une entrée piétonne s'ouvrait sur la partie gauche.

La toiture en ardoises, à quatre pans, couvre le corps de garde situé au dessus du porche.

Surgères, l'inscription Charles de Fonsèque au dessus du Porche

l'inscription Charles de Fonsèque au dessus du Porche

L'inscription gravée au dessus du porche, en langue latine, nous renseigne sur la période de la reconstruction des remparts au 16ème siècle, pendant les guerres de Religion..

"Charles de Fonsèque, Baron de Surgères, établit solidement ces murs nivelés au sol, tombés de vétusté - an de piété 1576", et en dessous "4ème guerre civile".

 

la promenade dans le parc à l'intérieur des remparts


 
Surgères, le parc du château et l'église Notre-Dame

la porte de ville d'entrée dans le parc du château et l'église Notre-Dame de Surgères

La promenade dans le parc à l’intérieur des remparts est particulièrement agréable et nous offre l’essentiel du patrimoine monumental de Surgères avec l’église romane Notre-Dame, la porte de la ville, la porte Renaissance, l’Hôtel de Ville, la tour Hélène.

L’enceinte fortifiée n’est pas très élevée, son architecture laisse voir les arbres séculaires du parc de trois hectares enserré par les remparts.

 

Plusieurs entrées permettent de pénétrer dans le parc du château, L'entrée par la Porte de Ville, le "Porche", donne tout de suite sur la très belle façade de l’église romane, de poursuivre vers la partie Mairie, tour Hélène, porte Renaissance. Flânez à votre gré dans ce beau parc et profitez de ses ombrages si votre balade vous y a conduit par une chaude journée d’été.

Notre-Dame de Surgères, une église romane dans un parc


 

En première impression, l’église romane Notre-Dame de Surgères nous surprend par sa situation dans un parc et par l’ampleur de sa façade.

 
église Notre-Dame de Surgères

l'église Notre-Dame de Surgères

 

 

Les contreforts, ces colonnes engagées qui soutiennent la façade à droite et à gauche, débordent de chaque côté de la nef.

Cette façade longue de 23 mètres, présente un portail en plein cintre encadré par six arcatures aveugles.

Au dessus de ces arcatures, une frise court sur toute la longueur de la façade

Au deuxième niveau d’arcades de la façade, notre regard ne peut manquer les deux niches qui abritent deux grandes sculptures de cavaliers.

 
 

Que l’on soit passionné d’art roman ou seulement visiteur occasionnel curieux de notre histoire, les représentations sculptées dans la pierre par les sculpteurs romans des 11ème et 12ème siècles sont toujours source d’émerveillement.

Sur ce plan, nous sommes gâtés par la façade et la frise de l’église Notre-Dame de Surgères.

  la frise de l'église Notre-Dame de Surgères

une partie de la frise de l'église Notre-Dame de Surgères

 
 

Les corniches à modillons, ces blocs de pierre d’apparence cubique qui soutiennent le débord de la corniche, nous offrent le bestiaire roman sculpté dans toute sa diversité. Les sculptures des métopes, pierres rectangulaires entre les modillons, sont tout aussi remarquables.

 
le clocher octogonal de l'église Notre-Dame de Surgères

l'église Notre-Dame de Surgères, vue de l'arrière

Le clocher octogonal de l’église Notre-Dame de Surgères est visible de loin. Il est percé d’ouvertures étroites entre des colonnes. Il repose sur une base cubique.

Hélène, muse de Ronsard


 

La promenade dans le parc nous conduit à une tour isolée, appelée la Tour Hélène. Cette tour est un vestige du château du 12ème siècle.

Elle doit son appellation à la belle histoire d’Hélène de Fonsèque, née en 1546 au château de Surgères et qui a marqué l’histoire de Surgères.

Alors Demoiselle d’honneur à la cour de la reine Catherine de Médicis, elle rencontre Ronsard qui célèbre sa beauté dans le recueil de poèmes, Sonnets pour Hélène, paru en 1578.

 
la tour Hélène et la mairie de Surgères

la tour Hélène et la mairie de Surgères

"Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise aupres du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :
Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Desja sous le labeur à demy sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s'aille resveillant,
Benissant vostre nom de louange immortelle.

Je seray sous la terre et fantaume sans os :
Par les ombres myrteux je prendray mon repos :
Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie."

 
 

Après le décès de Catherine de Médicis en 1589, Hélène revient à Surgères et consacre sa vie à l’aide aux pauvres. Elle meurt en 1618 et est inhumée dans l’église Notre-Dame.

Surgères nous conduit à Pierre de Ronsard, le grand poète du 16ème siècle (1524-1585) et nous invite à revoir nos classiques!

"Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil."

la porte Renaissance


Surgères, la porte Renaissance

la porte Renaissance avec la tour Hélène en arrière-plan

Dernière surprise en quittant le parc du château de Surgères, la porte dite "Renaissance".

Il s’agit d’une porte cochère du 17ème siècle qui marquait l’entrée du domaine du château. Cette porte qui a fière allure doit son nom à sa décoration d’inspiration 16ème siècle Renaissance.

Elle porte sur la gauche les armoiries des Maingot, Seigneurs de Surgères, et à droite les armoiries des De La Rochefoucauld, Seigneurs du 17ème au 19ème siècle.

 

Surgères, une ville animée


 
 

Après la promenade dans le parc du château, prenez le temps de flâner dans le centre ville tout proche. Rafraichissez vous à une terrasse, allez jusqu’au marché couvert, surtout si vous êtes à Surgères un samedi matin…

images du site historique de Surgères


Le site historique de Surgères prend des couleurs étonnantes au soleil déclinant d'une belle journée d'été. Les vieilles pierres se dorent aux rayons rasants du soleil et les ombres des tours se projettent sur les murs des remparts. Ne manquez pas ce spectacle offert par la nature!

 

>> cliquez sur l'image de votre choix pour la visionner en grand format et visitez les 10 images de la galerie photos

en savoir plus sur Surgères


 
 

consultez le site de la mairie de Surgères >>

   
 

Annonces Bernezac
La Rochelle et à proximité

Le Clos du Pertuis

Chambres d'Hôtes à Marsilly, à deux pas de La Rochelle, deux dans un cadre exceptionnel.

Chambres d'Hôtes La Rochelle
A 10 mn du Vieux Port de La Rochelle, dans un cadre agréable et calme.

Chambres d'hôtes, à 30 minutes de La Rochelle, dans le Marais Poitevin, castel romantique recevant des hôtes, membre de Châteaux & Hôtels de France.

Annonces Bernezac

Airotel Oléron
Hôtel de Plein Air, proche du Château d'Oléron et de la mer, dans un parc boisé.

Palmyre Loisirs
Village de plein air 4 étoiles. Univers de sports et de jeux, dans une pinède ensoleillée.

Hôtel Résidence de Rohan
Dans un cadre unique, à 3 km de Royan, accès direct à la plage.

Hôtel Résidence Les Flots
Saint-Palais-sur-Mer, toute l'année, chambres, studios, appartements.

Mer & Soleil Oléron
Village Club de Vacances
, à deux pas de l'une des plus belles plages de l'Ile d'Oléron.

Camping Les Vignes

Saint-Augustin-sur-Mer, au calme, à 10 minutes à travers bois de la plage de La Grande Côte.

Activ' Loisirs Les Pins
Ronce-les-Bains, dans un site extraordinaire de verdure avec 20 km de sable fin dont quatre zones surveillées et une zone pour naturistes.

Le Clos du Pertuis

Chambres d'Hôtes à Marsilly, à deux pas de La Rochelle, deux dans un cadre exceptionnel.

Le Petit Poucet

Restaurant à Saint-Palais-sur-Mer, La Grande Côte, dans un cadre unique, menus, fruits de mer, carte.

Le Logis Yukadi Villages

Yukadi Village Le Logis à Saint-Palais-sur-Mer. Parc aquatique, environnement naturel, forêt de pins.

 
 

CAMPINGS

Campings
 
en Charente-Maritime

Trouvez le camping idéal selon vos envies, locations mobil-homes, chalets, villages de vacances, emplacements tentes et caravanes...

 

CHAMBRES D'HÔTES

Chambres d'hôtes
 
en Charente-Maritime

Votre chambre d'hôtes selon vos centres d'intérêt, détente, balades, patrimoine, art roman, gastronomie, vignobles...

 

HÔTELS

Hôtels
 
en Charente-Maritime

Votre hôtel pour toutes les occasions, détente, découverte, étape, vacances et courts séjours, et pour tous les budgets

Accueil

Voir

Faire

Connaître

Déguster

se loger

bernezac communication ©

Contactez nous - Première visite - Index général - Annonceurs - Mentions légales